Hardening system : la méthode de durcissement d’un système informatique

hardening system

Le Hardening system est une méthode qui consiste à renforcer ses défenses contre les cyberattaques, sans pour autant remettre en cause toute l’infrastructure d’un système informatique. Il s’agit de durcir ce système pour rendre son attaque plus difficile. 

Hardening : une méthode de l’industrie lourde

Le terme hardening signifie littéralement durcissement. C’est un terme qui provient de l’industrie métallurgique. Pour certains besoins industriels, il est nécessaire de durcir un matériau de base. L’exemple le plus concret concerne les couteaux, plus la lame est dure, après une procédure de hardening ou durcissement, plus le couteau restera coupant longtemps. Le hardening est donc une méthode industrielle en vue d’un gain de qualité du produit qui doit répondre à certains objectifs, durcir l’acier de la lame d’un couteau pour rallonger sa durée de vie dans notre exemple.

 

Appliqué maintenant à l’univers de la cybersécurité, le hardening system revient littéralement à durcir un système déjà existant. C’est la même méthode que pour l’industrie métallurgique, il y a un matériau de base qui se doit d’être durci pour répondre à un besoin. Sauf qu’ici, le matériau est un système informatique trop vulnérable aux cyberattaques. Le hardening system vient alors renforcer ce système pour en réduire sa vulnérabilité.

Un contexte cyber de plus en plus dangereux

Dans un monde où les cyberattaques se multiplient et où n’importe quel système informatique est une cible potentielle, les entreprises doivent repenser la défense de leur système informatique.

 

En effet, 40% des entreprises ont déjà subi une attaque grave entraînant l’indisponibilité la destruction ou la divulgation de données sensibles. Plus grave encore, 80% des entreprises ont subi des attaques sans même en avoir eu connaissance. Dans ce nouveau cadre où le risque d’attaque informatique est omniprésent, améliorer sa défense n’est plus une option mais une obligation. Le hardening system est alors une très bonne voie à suivre pour réduire sa vulnérabilité aux cyberattaques.

Hardening system, comment ça marche ?

La méthode de durcissement dite de hardening system consiste donc à rendre un système existant plus sûr. Hors de question dans ce cas de repenser l’architecture du système. Il s’agit bien d’appliquer des méthodes de durcissement à une configuration déjà existante dont il est possible de donner quelques exemples ici. 

  • Cartographier son système d’information : c’est sûrement la première action à mettre en place dans le cadre du hardening system. Il s’agit tout simplement de repérer les potentielles failles dans son système puis de mettre en place les mesures adaptées.
  • Utiliser des pare-feux ou firewalls efficaces et cohérents avec le système : avec la mise en place de ce type d’outil, une machine et ses services restent cachés et donc a priori plus difficilement atteignable.
  • Cloisonner : en cloisonnant strictement les différentes machines d’un système, si l’une d’entre elles est vulnérable, cette vulnérabilité n’est pas contagieuse. 
  • Mettre en place une veille des vulnérabilités : les attaquants sont souvent de bons ingénieurs, innovants. Être au courant de leurs innovations permet logiquement de pouvoir anticiper une possible attaque avec une nouvelle méthode et de s’en prémunir efficacement.
  • Maintenir un suivi des mise-à-jour sécuritaires de ses produits informatiques : les éditeurs mettent régulièrement à jour leurs produits et suivre avec attention ces mises-à-jour puis les implémenter rapidement dans le système informatique reste une méthode basique mais efficace de hardening system.

Une solution de prévention des risques

Le hardening system n’est en aucun cas une solution curative à mettre en place à la suite d’une attaque. C’est une solution d’anticipation. Bien réalisé, avec l’aide des professionnels de BECYCURE, il permet de se parer d’un certains nombres d’actes malveillants plutôt que d’en réparer les dégâts.

 

Fort de ses 20 années d’expérience en cybersécurité, BECYCURE est l’interlocuteur privilégié de nombreuses organisations qui lui font confiance pour maintenir un niveau de cyberdéfense élevé. Le hardening system est une des méthodes de travail de BECYCURE mais nous pouvons aller aussi beaucoup plus loin au service de votre cybersécurité en intégrant par exemple un SOC managé ou en réalisant un audit de votre système ou encore en repenser son architecture.